Hossegor

Huitres

Histoire d’huîtres

À Hossegor, l’ostréiculture est affaire de famille. Ce sont les mêmes noms qui reviennent de génération en génération. Aujourd’hui, ils ne sont qu’une poignée à défendre une tradition qui contribua à la renommée de la station. Depuis longtemps maintenant, les parcs ostréicoles qui, jadis,se déplaçaient sur le pourtour du lac d’Hossegor en fonction des bancs et des courants, sont concentrés sur la rive sud-est où a été également aménagée une station de la Coopérative maritime d’Hossegor. Cette installation, généralisée par les règlements sanitaires européens, permet le séjour des huîtres en milieu stérile (bassin de purification et d’expédition en eau de mer traitée par filtration, etc.). L’aventure a commencé après que Napoléon III fît percer le canal pour créer une chasse d’eau et faire rejoindre ainsi le lac à la mer. Une quarantaine d’ostréiculteurs prirent possession du lac dès 1876. Les pionniers étaient arcachonnais et capbretonnais. En proposant des dégustations sur place, ils installèrent peu à peu des guinguettes, des restaurants vers lesquels les visiteurs affluèrent.

La qualité des huîtres agréablement iodées avec un léger goût de noisette et la réputation culinaire de ces auberges ont largement contribué au succès du lac. Aujourd’hui si les ostréiculteurs ne sont qu’une poignée, ils défendent ardemment cette tradition et savent tirer au mieux profit de leurs modestes concessions en vendant au juste prix, sur place et sur les marchés des Landes et du Pays basque, le fruit de leurs entrailles.

Idées découverte : à l’heure de l’apéro ou pour admirer un coucher de soleil, rendez-vous au fond du lac où les ostréiculteurs vous attendent !

Dégustez nos huîtres !

 Hossegor
 Hossegor